Contexte et missions

En 2015, le Gouvernement Wallon a adopté un plan de prévention du radicalisme au départ de ses compétences, notamment en matière d'emploi et de formation. Dans ce cadre, le Gouvernement Wallon a proposé de doter chacune des Instances Bassin EFE d’un agent chargé de développer des actions concrètes et opérationnelles en vue de promouvoir l’emploi des personnes d’origine étrangère.

Les actions du Chargé de mission « prévention radicalisme » seront en amont c’est-à-dire un travail de seconde ligne. Celui-ci consistera à de la sensibilisation de la déconstruction des stéréotypes et des préjugés.

Il s’avère que l’insertion sur le marché de l’emploi reste difficile pour les populations issues de l’immigration. Selon L’OCDE, en Belgique, le taux d’emploi des personnes nées à l’étranger est l’un des plus faibles d’Europe. La situation est inégale entre les ressortissants étrangers issus de l’Union Européenne et ceux extérieurs à l’UE. Les personnes étrangères extérieures à l’UE qui ont un emploi sont peu nombreuses. De plus, les enfants issus de familles d'origine étrangères mais nés en Belgique n’ont également pas trouvé d’emploi sur notre territoire. Un rapport de la Banque Nationale Belge paru en 2012 et repris par un rapport de l’OCDE en Juin 2015 indique que le taux d’emploi des résidents de Belgique nés hors de l’UE s’élevait à 45,8% alors que la moyenne européenne est de 60%.

C’est à partir de ces différents éléments que le Gouvernement Wallon a ainsi nommé neuf personnes pour exercer différentes tâches sur le territoire de la Wallonie.

Leurs objectifs sont les suivants :

  • Organiser un plan de sensibilisation des entreprises à la diversification des ressources humaines ;
  • Initier une dynamique axée sur des mesures concrètes et concertées avec des partenaires sociaux ainsi qu’UNIA pour lutter contre les discriminations à l’embauche ;
  • Identifier et animer un réseau d’acteurs sur le territoire pour l’insertion socio-professionnelle ;
  • Mettre en place un processus afin de prendre en compte les besoins spécifiques des publics issus de l’immigration ;
  • Concevoir des projets innovants par un travail en réseau ;
  • Susciter la mise sur pied d’une formation continuée pour les formateurs-accompagnateurs- agents d’insertion afin de valoriser et développer un positionnement stratégique des personnes issues de l’immigration. (Note du GW du 8/04/2016)

 

Actions du chargé de mission Emploi et interculturalité

Contact

Christopher Lefebvre

Chargé de mission

064/279.859