Chaque Chambre Enseignement doit mettre en place un Plan de redéploiement pour une durée de 4 ans dont l’objectif principal est de redéployer, en inter-réseaux, l’offre d’enseignement technique et professionnel en lien avec les besoins socio-économiques de la zone. Afin d’y parvenir, les membres doivent déterminer un ou plusieurs secteur(s) prioritaire(s) pour lesquels ils pourront, chaque année octroyer, des incitants financiers sous forme de périodes professeurs (une période = une heure de cours) pour :

  • Maintenir des options faiblement fréquentées, en difficulté et qui mènent à l’emploi.
  • Créer des options peu représentées sur la zone et porteuses d’emploi.
  • Fermer des options en difficulté, qui sont déjà bien représentées sur la zone ou obligées de fermer.

Le Plan de redéploiement de l’offre d’enseignement qualifiant mis en place par la Chambre Enseignement de l’Instance Bassin EFE Hainaut-Centre a été validé en juin 2015 par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

En lien avec les thématiques communes de l’Instance Bassin EFE Hainaut-Centre, la Chambre Enseignement a souhaité se focaliser, pour son premier Plan de redéploiement, sur les secteurs suivants :

  • Industrie et Construction ;
  • Hôtellerie-Alimentation ;
  • Sciences appliquées.

L’octroi des incitants se fait en concertation avec les directions d’établissements qui dispensent des options dans ces secteurs. L’objectif est de permettre aux jeunes de se former dans des filières porteuses d’emploi et de maintenir une offre d’enseignement cohérente sur le territoire.

Pour l’année scolaire 2017-2018, 20 options recevront des incitants :

3 créations : Boulanger-Pâtissier ; Opérateur de production des entreprises agroalimentaires et Complément en soudage sur tôles et sur tubes.

10 maintiens, exclusivement dans les secteurs de l’Industrie et la Construction, avec des options qui sont très peu peuplées et qui correspondent pourtant à des métiers porteurs sur le marché de l’emploi :

Il s'agit des options Métallier-Soudeur ; Carreleur ; Technicien en construction et travaux publics ; Couvreur-Etancheur ; Mécanicien d'Entretien ; Menuisier ; Technicien des Industries du Bois ; Monteur en sanitaire et en chauffage ; Technicien en équipements thermiques et Technicien en maintenance et diagnostic automobile.

4 fermetures. Il s’agit soit d’aides à la fermeture pour des options qui se trouvent en difficulté et qui sont très bien représentées sur le territoire ; soit d’aides pour des fermetures obligatoires par manque d’élèves :

Il s'agit des options Cuisinier de collectivité (3 fermetures) et Technicien en équipements thermiques.

Au-delà de l’octroi d’incitants aux établissements, le décret prévoit la possibilité d’utiliser 20% du budget pour mettre en place des actions de valorisation de l’enseignement qualifiant et soutenir les Pôles de synergie de l’Instance Bassin EFE. Cette thématique étant déjà au cœur des préoccupations de la Chambre Enseignement du Bassin Hainaut-Centre, les membres ont donc souhaité utiliser cette partie du budget pour accroître le projet déjà mis en place.

 

Consulter le plan de redéploiement IPIEQ Hainaut-Centre

 

Contact

Valentine SALERNI

Cheffe de projet Chambre Enseignement Hainaut-Centre

065/40.93.41